Ecole thématique CNRS MATTER (MATERIAUX ARCHITECTURES POUR LE CONTROLE DES TRANSFERTS RADIATIFS : DE L’ELABORATION A L’USAGE EN CONDITIONS INDUSTRIELLES) 15-20 mai 2022

L’école thématique CNRS MATTER (MATERIAUX ARCHITECTURES POUR LE CONTROLE DES TRANSFERTS RADIATIFS : DE L’ELABORATION A L’USAGE EN CONDITIONS INDUSTRIELLES ) s’inscrit dans les actions programmées par le GDR CNRS 2047 TAMARYS (Transferts rAdiatifs, MAtériaux, pRocédés et Systèmes aSsociés

Le développement industriel pérenne de tels systèmes (enveloppes des bâtiments, chambres de combustion, engins spatiaux) et procédés (solaire thermodynamique, synthèses chimiques aux hautes températures) fortement impactés par les transferts radiatifs requiert d’allier à la fois la résolution des équations de transport couplées souvent non linéaires (l’équation de transport du rayonnement thermique est intégro-différentielle) et la définition de matériaux associés pouvant endurer des conditions d’utilisation le plus souvent extrême (hautes températures, environnement réactif). Aborder l’un sans l’autre peut aboutir à la définition de dispositifs au fonctionnement optimal sur le plan énergétique mais irréalisables sur le plan de l’ingénierie de conception (les matériaux ciblés par les modélisateurs en thermique pouvant être incompatibles ou fragiles) ou encore à l’intégration dans un système ou dans un procédé de multi-matériaux performants sur le plan thermomécanique sans que ces derniers aient fait l’objet d’une optimisation sur le plan énergétique. Face à de telles problématiques, seule une synergie pluridisciplinaire en amont peut permettre d’établir, sur le moyen terme, des ruptures sur le plan industriel.

Au niveau du GDR, l’accent est ainsi mis sur la sélection de matériaux architecturés durables en s’appuyant sur leur design numérique ainsi que sur la compréhension des mécanismes physiques multi-échelles à l’origine de leurs propriétés radiatives. Le contrôle de ces propriétés permet alors d’ajuster les échanges de chaleur via des méthodes robustes tenant compte des équations de transport du rayonnement thermique et des couplages multi-physiques associés (transferts conductifs, écoulements gazeux réactifs…). Ces méthodes peuvent requérir l’usage de modèles simplifiés tant qu’ils sont exacts et, quand la situation l’exige, la mise au point de codes numériques massivement parallèles restituant avec fidélité la complexité industrielle. L’objectif du GDR peut donc se résumer à définir et concevoir principalement des matériaux, le plus souvent architecturés, qui garantissent à des systèmes et procédés, où les transferts radiatifs sont importants, à la fois efficacité énergétique et/ou durabilité. Pour y parvenir, il est nécessaire de développer une culture transversale entre les spécialistes disciplinaires représentées dans le GDR, et diffuser auprès d’un large public (académique et industriel) les connaissances de base ainsi que les résultats de recherche les plus avancés. C’est tout l’enjeu du projet d’école thématique MATTER.

L’école MATTER s’adresse aux doctorants et aux post-doctorants relevant des laboratoires du GDR TAMARYS puis, de manière plus globale, des autres laboratoires se reconnaissant dans les activités du GDR. Elle accueillera aussi les ingénieurs issus des entreprises et établissements membres du Club de Partenaires Industriels du GDR à un tarif préférentiel ainsi que les chercheurs des organismes et les enseignants-chercheurs des Universités et des Ecoles d’Ingénieur à la recherche d’une réorientation professionnelle ou souhaitant acquérir la culture scientifique transversale proposée. L’école sera ouverte aussi aux ingénieurs des entreprises non membres du Club de Partenaires mais pour un tarif d’inscription non préférentiel.

Le lieu choisi pour l’organisation de l’école est le centre de vacances et colloques de la Vieille-Perrotine de Saint-Pierre d’Oléron (17). L’école aura lieu du 15 au 20 mai 2022.  Le centre offre tous les services (sessions posters, pauses café, organisation d’ateliers, wifi gratuit, parking) ainsi que la capacité hôtelière nécessaires (nuitées, restaurations) à l’organisation d’une telle manifestation sur une 5 jours. Il répond parfaitement aux attentes de logistique de l’école. Le centre bénéficie ainsi d’une salle de conférence de 76 places (200 places maximum) dans laquelle se tiendront les cours et de plus petites salles permettant la tenue des ateliers (salles d’une capacité 40 places).

Côté transport, le centre est accessible via le train (gare TGV de Surgères ou la Rochelle avec connexion par bus) et en voiture à partir de Rochefort par l’autoroute A10. Enfin, le site de l’Ile d’Oléron offre un cadre au bord de l’Océan Atlantique propice à l’organisation d’une demi-journée de pause (excursions sur l’Ile, base de voile, croisières,).

Vous pourriez aussi aimer
Actualités

Plus d’articles similaires

Menu