Soutenance HDR Stéphane Blanco (LAPLACE, Toulouse) – 27 mai 2021

Des modèles cinétiques aux formulations de la physique en espace de chemins

Ce mémoire d’habilitation à diriger des recherches est articulé autour d’un récit factuel des travaux effectués dans le groupe qui porte l’ensemble des projets et perspectives scientifiques qui anime notre pratique. Le regard sur les questions scientifiques autour de nos objets conceptuels s’est considérablement élargi au cours des années et le présent manuscrit se propose d’en retracer quelque peu l’évolution en se focalisant sur les fondements physiques et les développements
des méthodes numériques correspondantes. Continûment ancré dans un travail de modélisation cinétique et d’analyse des phénomènes non linéaires, notre pratique trouve désormais une expression élargie dans la lecture statistique en espace de chemins des questions rencontrées en
physique énergétique. Un travail continu sur la méthode de Monte Carlo accompagne depuis l’origine tous nos développements théoriques. En re-explicitant les enjeux et les questionnements de fond sur les capacités calculatoires et d’analyse de la méthode, nous montrons comment cette recherche s’articule
avec les problématiques les plus diverses exposées dans les champs de l’ingénierie, du génie des procédés, de la climatologie ou de la biologie.
Les travaux réalisés ces dernières années en physique au contact de la communauté de l’informatique graphique permettent de proposer des issues en termes calculatoire et d’analyse dans les situations ou les méthodes numériques de résolution en champs trouvent leurs limites face à la
croissance des complexités géométriques et phénoménologiques. La proposition qui s’appuie sur la capacité à reformuler les corpus de la physique en intégrales de chemins et à les balayer statistiquement est présentée et illustrée au travers de questions relevant de la physique des transferts thermiques.

Vous pourriez aussi aimer
Actualités

Plus d’articles similaires

Menu